Une étude de verre archéologique sur le site du Château de Loches (Indre-et-Loire)

Fin 2016, la spécialiste du mobilier en verre de Salisbury France a réalisé une étude sur le site des Logis Royaux de Loches pour le service archéologique d’Indre-et-Loire. Ce mobilier provenait de deux campagnes de fouilles programmées datant de 2015 et 2016, situées respectivement entre la chapelle et le logis royal actuel, et sur l’emplacement supposé de la grande salle.

Logis royal de Loches, lots verres issus des campagnes 2015-2016

Dans le lot étudié, des fragments de panse décorée de côtes pincées et de pieds tronconiques ont permis d’identifier “la forme médiévale de verre à boire la plus fréquente” dont le profil varie entre le XIIème et le XIVème siècle. Ces fragments ainsi que quelques autres permettent d’identifier “les formes classiques du vaisselier des XIIème et XIIIème siècles”. Le contexte de leur découverte permet de considérer la consommation de ces formes dès le XIème siècle, ce qui a rarement été mis en évidence sur d’autres sites.

La présence de fragments de vitrail dans le corpus mis au jour atteste du fait que les ouvertures de la grande salle étaient closes de verre, ce qui tend à confirmer le caractère prestigieux de ce bâtiment. La présence de vitraux décorés dans un bâtiment civil étant peu commune. Son introduction est par ailleurs précoce et témoigne du rayonnement de Loches à l’époque médiévale.

Comments are closed