Géophysique

La prospection géophysique est un moyen économique, efficace, rapide et non destructeur d’identifier des zones dites «sensibles». Elles permettent de détecter sur de larges surfaces les changements du sous-sol.
Un gain de temps et d’argent au bénéfice de nos clients.
Trois méthodes peuvent être utilisées et associées en fonction:

• La susceptibilité magnétique à l’aide d’un magnétomètre/gradiometer. Elle permet de repérer des foyers, des fours, des dépôts métalliques ou d’argile cuite.
• La résistivité électrique grâce à un système quadripôle. Avec cette méthode, nous pouvons détecter soit des bâtis (en pierre ou en terre cuite) dans des encaissants limoneux fins, ou des structures en creux (fosses) dans des encaissant grossiers (grave, calcaire).
• La résonance électro-magnétique grâce au radar géologique. Cet outil détecte les fondations de bâti et les structures en creux.

Les cartes obtenues sont analysées par nos collègues géophysiciens et archéologues dont les connaissances combinées garantissent de meilleurs résultats.
La société peut intervenir sur un projet d’archéologie programmée, pour détecter et définir les limites d’un site archéologique et/ou orienter l’ouverture de secteurs de fouille.
Dans le cadre de l’archéologie préventive, nous pouvons réaliser des mesures dans les emprises des diagnostics avant ou après l’opération, afin d’aiguiller les recherches. Nous pouvons aussi mettre en place une prospection hors emprise pendant la fouille pour aider à une meilleure compréhension du site.
Enfin la prospection géophysique peut être utile en amont de projets d’aménagement afin d’identifier les zones archéologiquement sensibles, et donc d’aider les aménageurs et les services régionaux de l’archéologie dans leur planification.

Les commentaires sont fermés