Géomatique, 3D, photogrammétrie

Analyses géomatiques

Salisbury France met à disposition ses spécialistes en géomatique pour vos projets archéologiques, culturels et patrimoniaux. Nous réalisons vos relevés topographiques et micro-topographiques grâce à un GPS RTK haute précision (JAVAD TRIUMPH 1). Ainsi, nous pouvons recevoir non seulement les signaux standards mais aussi ceux du système GLONASS exploité par la Russie. Ces fonctionnalités permettent de définir un positionnement plus exact et une durée de disponibilité plus stable. Ultérieurement ou parallèlement à ces relevés géodésiques sur le terrain, la totalité des données de fouilles ou d’études peut être entrée dans une base de données et traitée en SIG.

Relevé 3D, photographie aérienne et photogrammétrie

Au moyen d’un scanner Faro Focus 3D extrêmement précis nous relevons une couche stratigraphique ou les vestiges bâtis permettant de mieux analyser les connexions secondaires d’un site ou d’un bâtiment ancien, mais également de sauvegarder et valoriser les données exploitables en SIG.
En associant les prises de vues avec les relevés topographiques et la numérisation 3D, une restitution photogrammétrique vous permettra une meilleure analyse des données et une meilleure valorisation de vos objets patrimoniaux.
A l’aide de notre drone (Phantom 4), nous réalisons une couverture photographique aérienne et ortho-photographique des sols et des élévations tout le long des opérations sur les chantiers de fouille ou pendant les relevés des bâtiments.

Reconstitution 3D

En associant notre connaissance du passé, et les nouvelles technologies, nous réalisons des essais de reconstitutions afin de rendre plus tangible le passé.
La numérisation 3D de bâtiments anciens (châteaux, églises, maisons…) combinée à un travail de recherche documentaire en archive facilite la reconstitution au plus près de l’état originel ou à une époque donnée. Grâce à la numérisation ou l’intégration individuelle d’objets constitutifs d’un édifice, nous pouvons créer des plans de situation ou de reconstruction permettant une visite virtuelle des sites à une époque donnée. Ce travail scientifique permet non seulement d’enrichir nos connaissances sur l’architecture des édifices, de faciliter l’analyse volumétrique d’un bâtiment, mais également de partager ces richesses culturelles avec le grand public, et donc d’optimiser la valorisation d’un projet.

Les commentaires sont fermés